Rechercher

COULEUR & BRILLANCE

LA RÉFRACTION DE LA LUMIÈRE

La lumière est composée de rayons – ondes électromagnétiques de différentes longueurs visibles uniquement à travers un prisme. Le prisme permet en effet de décomposer la lumière blanche en lumières rouge, orange, jaune, verte, bleue et violette.

LA RÉFLEXION DE LA LUMIÈRE

Lorsque la lumière rencontre une surface, elle est soit réfléchie, soit absorbée selon sa couleur. Les surfaces blanches réfléchissent le spectre complet de la lumière colorée, tandis que les surfaces noires ne réfléchissent rien : elles absorbent la lumière.

Lors de son incidence sur un objet coloré, la lumière est en partie réfléchie et en partie absorbée. C'est cette lumière non absorbée ou réfléchie que l'œil et le cerveau perçoivent comme la couleur de l'objet.

LA BRILLANCE

La brillance, c'est l'éclat qui se réfléchit sur une surface. Plus la surface est lisse et uniforme, plus la brillance est intense. Exemple : une vieille voiture dont la couleur de la carrosserie s’estompe est terne, tandis qu'une voiture neuve est rutilante.

Une surface lisse a aussi la capacité de réfléchir la lumière de façon directionnelle, tandis qu'une surface rugueuse la dévie.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour les cheveux, la réflexion de la lumière peut être de surface comme interne. Nous discuterons de cela plus en détail dans le chapitre dédié à la coloration capillaire.

LE CERCLE CHROMATIQUE

LE CERCLE CHROMATIQUE

LES COULEURS PRIMAIRES

Le cercle chromatique est au cœur de la sphère des couleurs. C'est le principe directeur de la théorie de la couleur dans son ensemble ; il comprend les couleurs primaires, secondaires et tertiaires.

Les couleurs primaires désignent les couleurs fondamentales ou couleurs de base, celles qui ne s'obtiennent pas par le mélange d'autres couleurs. Il s'agit du jaune, du rouge et du bleu (également connus sous le nom de jaune, magenta et cyan). Ces couleurs peuvent être mélangées pour donner les autres couleurs présentes dans la nature, ou couleurs secondaires.

LE CERCLE CHROMATIQUE

LES COULEURS PRIMAIRES ET SECONDAIRES

Les couleurs secondaires s’insèrent entre les différentes couleurs primaires sur le cercle chromatique ; on les obtient par mélange, à parts égales, de deux couleurs primaires.

Ce sont le orange, le violet et le vert.

LE CERCLE CHROMATIQUE

LES COULEURS PRIMAIRES, SECONDAIRES ET TERTIAIRES

Les couleurs tertiaires s'obtiennent par le mélange, à parts égales, d'une couleur primaire avec une couleur secondaire voisine.

Ce sont le rouge-orange (vermillon), le jaune-vert (vert chartreuse), le bleu-vert (turquoise), le bleu-violet (indigo) et le rouge-violet (pourpre).

Les couleurs qui se trouvent à l'opposé l'une de l'autre sur le cercle chromatique sont appelées couleurs complémentaires.

Lorsque vous mélangez des couleurs opposées ou complémentaires, gardez bien à l'esprit qu'elles se neutralisent mutuellement, ce qui signifie que la couleur sera ramenée à un marron neutre.

En savoir plus sur les cercles chromatiques Goldwell en cliquant ici.

COLOR SPHERE

LA SPHÈRE DUELLE DES COULEURS

Le cercle chromatique est un constituant de la sphère des couleurs.

LA SPHÈRE DES COULEURS AVEC PÔLES CLAIR ET FONCÉ

Outre le mélange des couleurs primaires et secondaires, la sphère des couleurs présente également les couleurs foncées. L'ensemble des couleurs et nuances situées entre le noir et le blanc se trouve à la surface et à l'intérieur de la sphère. Cela nous permet de clarifier le rapport entre les différentes couleurs.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La théorie de la couleur associée à la sphère des couleurs est basée sur une théorie énoncée pour la première fois par Wolfgang von Goethe en 1810.

 

 

En savoir plus sur la colorimétrie.