Rechercher

LE CYCLE DE CROISSANCE DU CHEVEU

La racine du cheveu, appelée follicule, se situe dans la peau et commence à se développer avant même la naissance.

 

Le follicule est le siège de l'ensemble des éléments intervenant dans la formation du cheveu tel que nous le connaissons :

• la croissance cellulaire

• la formation de la kératine

• la déshydratation

 

Le follicule est alimenté par de petits vaisseaux sanguins qui permettent la formation, grâce aux trychocystes et par division cellulaire, des cellules matricielles qui vont amener la fibre capillaire à grandir et finalement percer... en somme, à pousser. Parallèlement, les mélanocytes viennent teinter les cellules matricielles – la couleur des cheveux apparaît. Les nouvelles cellules doivent ensuite se hisser à travers le « goulot » de la racine, entraînant un allongement des trychocystes qui finissent par se transformer pour former le cortex.

 

Le cheveu reste fixé au follicule, bien que la tige externe lui permette de bouger librement.

LES TYPES DE CHEVEUX

Les cheveux sont regroupés en fonction de la taille du follicule. On recense trois grandes classes de cheveux:

Lanugo

Vellus

Terminal

LE LANUGO

Le lanugo désigne la toute première fibre produite par le follicule, avant même la naissance. Il commence à acquérir une croissance uniforme et synchronisée à partir de la 20ème semaine de grossesse. Juste avant la naissance, il se transforme en vellus ou en cheveu terminal.

LE VELLUS

Le vellus désigne un poil court et fin apigmenté. Il s'agit du duvet qui recouvre le visage notamment. C'est le seul follicule dénué de glande sébacée.

LE CHEVEU TERMINAL

Le cheveu ou le poil terminal provient des plus gros follicules. Il est long, dru, pigmenté, et renferme souvent de la moelle. On le retrouve sur le cuir chevelu, la barbe, les sourcils, les cils et le pubis. Il est très épais et capable de repasser à l'état de vellus avant de devenir terminal à nouveau.

LE CYCLE DE CROISSANCE DU CHEVEU

PHASE 1

La phase  anagène définit la période où 85 à 90 % des cheveux sont en croissance. Le cheveu continue de se développer et de pousser pendant 6 à 7 ans.

PHASE 2

La phase catagène définit la période où le cheveu cesse de pousser. Il n'y a plus de production de matière, et le contact entre les parois du follicule et la tige capillaire est rompu. Cette phase de transition dure environ 3 à 5 mois. À un instant T choisi au hasard, 1 % des cheveux se trouve dans cette phase.

PHASE 3

La phase télogène dure quelques semaines ; 10 à 15 % des cheveux se situent dans cette phase, qui précède la chute.

PHASE 4

Lors de la phase exogène, le follicule est toujours inactif ; le cheveu tombera facilement sous l'effet d'une force mécanique (brosse, peigne...). Cette phase peut durer plusieurs jours. Sous l'effet des hormones, le follicule « se réveille » pour entrer à nouveau en phase anagène, relançant la synthèse de protéines. Si les hormones manquent, le follicule peut rester en dormance, voire se rétracter dans la peau.

Un cuir chevelu standard possède jusqu'à 150 000 cheveux, soit environ 200 par cm2. Chaque jour, nous perdons entre 80 et 100 cheveux en moyenne, ce qui n'est pas un problème tant que le follicule continue de produire de nouveaux cheveux. Chaque follicule, ou racine, peut produire entre 10 et 12 cheveux en une vie. À raison de 150 000 follicules, cela équivaut à 1 million de cheveux environ qui, mis bout à bout, courraient sur une distance de 1 000 kilomètres.

Le cycle de vie naturel des cheveux est d'environ 6 à 7 ans. Il est possible de le stimuler via diverses techniques de massage et des ingrédients spécifiques.

L'ALOPÉCIE

Il est question d'alopécie en cas de perte significative de plus de 100 cheveux par jour. Il existe l'alopécie réversible (temporaire) et l'alopécie irréversible (permanente).

D'un point de vue biologique, l'alopécie s'explique – entre autres – par le passage prématuré de la phase de croissance à la phase de repos. Une autre raison, principalement chez les hommes est la diminution, sous l'effet des hormones, du follicule capillaire. Des facteurs externes comme une carence nutritionnelle, le stress, la prise de médicaments ou des influences mécaniques (peignes et brosses de mauvaise qualité) peuvent aussi jouer un rôle important dans la chute des cheveux.

L'alopécie réversible résultant de facteurs externes peut être contrée rapidement

via un traitement approprié. Si l'alopécie est d'origine biologique, l'état du follicule pourra indiquer si la chute est réversible ou non. Les clients souffrant de chute de cheveux drastiques devront consulter un médecin.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Si vous avez déjà observé une repousse d’un cheveu qui semble pousser de la couleur de la coloration appliquée plusieurs semaines auparavant, ce cheveu est soit dans la phase catogène ou dans la phase télogène (mais, en réalité, ce dernier n’a pas poussé).

 

 

En savoir plus sur les cheveux en faits et en chiffres.